Mes enfants face aux écrans !

Ça fait plusieurs mois que je réfléchis à écrire un article sur la façon dont on gère les écrans à la maison et malgré mes petites notes, je n’avais pas encore pris le temps de le rédiger .

Quand j’étais enfant je n’avais pas un accès illimité à la télé ou à l’ordinateur. Mes parents l’allumaient juste pour les infos et pour un film en soirée. En journée, elle était toujours éteinte. Nous mangions en famille dans la salle à manger, sans écran.

Comme la plupart des enfants, j’aimais regarder des dessins animés. Mais comme je n’étais pas autorisée à en regarder en semaine, je profitais du dimanche matin pour me lever en douce. J’avais l’impression de devoir remplir plusieurs missions pour réussir à regarder la télé ! Je devais d’abord traverser le couloir en essayant de ne pas trop faire grincer le parquet afin de ne pas éveiller les soupçons. Une fois cette étape faite, il fallait absolument allumer la télé en appuyant rapidement sur le bouton « – » de la télécommande afin de baisser le son au maximum !

Mais évidemment il y avait des jours de chance et des jours de malchance : soit mon père se levait, s’asseyait avec moi et regardait les dessins animés à mes côtés en me caressant les cheveux, soit ma mère se levait, éteignait la télé et me disait:

Les seuls moments où je pouvais vraiment profiter de la télé, c’était quand mes parents avaient des invités (et c’est aujourd’hui, en tant que maman, que je comprends tout l’intérêt de proposer un dessin animé pour pouvoir non seulement discuter tranquillement mais aussi éviter le réveil des plus petits qui dorment… )

Concernant les jeux vidéo, nous n’avions pas de console mais un ordinateur. J’aimais beaucoup y jouer avec mon frère et mes cousins. Mais mon père n’était pas toujours d’accord car souvent on faisait buguer la machine et je finissais toujours par appuyer longtemps sur le bouton pour l’éteindre, ce qui le plantait complètement pour le prochain qui voulait l’utiliser…

Bref !

Depuis que j’ai des enfants, je garde en tête la façon dont j’ai été élevée à l’égard des écrans mais j’ai surtout un avis plutôt arrêté sur la question !

Chez nous, il n’y a pas de télé ! Alors vous me direz qu’aujourd’hui on regarde majoritairement des vidéos sur tous les autres écrans. Oui ! Mais déjà je trouve que le fait de ne pas avoir d’écrans sous les yeux incite moins les enfants à avoir envie de s’installer devant.

Nous n’avons pas non plus de tablette. Juste nos téléphones portables (dont clairement je suis addict, c’est aussi la raison pour laquelle ils ont interdiction d’y toucher sauf avec moi et pour une raison très précise ! ), un ordinateur fixe, un ordinateur portable, et un vidéoprojecteur pour regarder des séries ou des films le soir.

Évidemment les enfants réclament souvent de regarder un DVD :

Mais on accepte toujours sous conditions :

 » Tu as fait tes leçons? Ta douche? Tu as rangé ta chambre? »

(D’ailleurs Zéphir est tellement accroc aux écrans que je pourrais lui demander de passer l’aspi dans toute la maison, de faire la serpillère, de nettoyer la cuisine, de plier le linge…. qu’il le ferait ! )

Et là, on dit oui !

(danse de la joie de Zéphir qui a été autorisé à regarder un dessin animé)

Une fois la danse de la joie passée, on leur donne un temps défini. ( Que bizarrement, ils ne respectent pas !)

Ils arrivent généralement à se mettre d’accord sur le film qu’ils veulent regarder ou sur le jeu qu’ils veulent faire mais quand ce n’est pas le cas, on les sépare: deux enfants vont sur l’ordi fixe, deux autres sur le pc portable.

En général, ils choisissent les films à tour de rôle dans une liste que nous avons créée et on se marre quand vient le tour d’Opale qui choisit toujours le bossu de Notre Dame ! Alors là, ça fait râler les autres donc soit ils regardent soit ils s’en vont… loin (et ratent leur temps d’écran !)

Dans tous les cas, ils n’ont pas accès à YouTube et ne peuvent donc pas regarder n’importe quoi. ( mais en même temps, je crois qu’ils aimeraient bien…)

Concernant les jeux vidéo, après avoir longtemps discuté avec Zéphir sur mon refus catégorique qu’il joue à un jeu en ligne (à priori hyper populaire auprès des enfants de son âge), Gweltaz leur a installé Bomberman à ma demande.

Oui, parce que j’adorais ce jeu !

Mais en fait, je suis consciente que ça ne les satisfait pas pleinement. Ce genre de jeu n’est plus à la mode. Plus du tout actuel ! Donc ils sont autorisés à aller sur une plateforme en ligne de mini jeux plutôt mignons sans violence !

Mais généralement, après être resté scotchés à des jeux, non seulement c’est difficile de les décoller (ils n’ont jamais fini leur partie ) mais en plus ils sont énervés et souvent de mauvaise humeur !

Je trouve que les choses évoluent toujours plus vite que ce que je veux accepter de comprendre. On a pris un abonnement à Netflix pour nous il y a peu de temps mais finalement les enfants en profitent aussi. Gweltaz leur a créé un compte nommé GNOMES avec un contrôle spécifique.

Je surveille donc moins ce qu’ils regardent. Mais le contenu de ce compte n’est pas violent.

Zéphir va avoir 10 ans en octobre. Opale, Balthazar et Adémar, 9 ans.

Après de longues discussions nous avons décidé que nous allions leur offrir une console pour leur anniversaire !

Et ça c’est Zéphir une fois qu’on a annoncé la nouvelle !

Oui je cède parce que je trouve qu’ils ont l’âge. Et j’imagine qu’ils vont bien en profiter tous les quatre.

L’utilisation restera toujours sous conditions, bien sûr !

 

Dans les cinq minutes, Zéphir, lui, nous avait déjà exposé toutes les consoles disponibles sur le marché et les jeux qui l’intéressaient en fonction de chacune !

« Whooo Doucement Zéphir ! « 

Il nous a parlé d’un jeu que beaucoup connaissent  » Fortnite » . A priori il a beaucoup de succès auprès des collégiens mais de ce que j’ai compris, aussi auprès des élémentaires puisqu’il en avait entendu parler par des copains.

Alors j’ai dit  » Oui ok, on achètera cette console et ce jeu si ça te fait plaisir. »

Mais comme on reste toujours très vigilants, on a regardé des vidéos de ce jeu sur YouTube !

« Han mais Gweltaz !!! C’est quoi ce truc??? « 

Et il m’a répondu :

« Je crois que ce n’est pas de leur âge ! »

Autant vous dire que j’ai eu droit aux grosses larmes quand j’ai dû lui dire que non, il n’aurait pas le droit de jouer à ce jeu avant le collège. »

Je me suis souvent questionné sur le fait de ne pas les autoriser à jouer à tous ces jeux hyper populaires à l’école où à regarder des vidéos sur YouTube. Je sais que la majorité de leurs copains ont le droit à tout ça. Mais je reste persuadée que moins ils auront accès aux écrans et mieux ils se porteront.

Concernant les filles, on reste toujours hyper attentifs à ce qu’elles ne puissent pas regarder les jeux vidéos ou dessins animés des grands.

Elles ont 17 mois et pour l’instant n’ont jamais rien regardé. Ça semble certainement normal pour certains, bien moins pour d’autres. Mais c’est vrai que je reste souvent bouche bée devant un enfant de cet âge là tenant un téléphone portable pour regarder un dessin animé dans une salle d’attente !

La semaine dernière, suite à un article dans Le Monde, Gweltaz m’a fait découvrir les vidéos de Madame Récré !

Vous connaissez ? Ce sont des vidéos de unboxing !

Elles sont destinées aux tout petits et atteignent plusieurs millions de vues. Les enfants regardent ça en boucle et en autonomie sur YouTube ! Et franchement après avoir découvert ça, je me sentais hyper inquiète pour mes filles.

Déjà, je n’ai pas compris l’intérêt.

On y voit des mains de femme déballer des tonnes de jouets, les uns après les autres en commentant ce qu’elle déballe.

A priori, les petits enfants regardent ce genre de vidéos en boucle. C’est assez addictif. Mais je trouve ça tellement pauvre intellectuellement qu’honnêtement, je ne voudrais pour rien au monde qu’elles voient ça un jour.

Je vous mets le lien de l’article :

https://www.lemonde.fr/pixels/article/2018/05/26/ufs-surprises-deballages-et-comptines-sur-youtube-le-tunnel-des-videos-pour-enfants_5305043_4408996.html

En conclusion, mon avis est peut être beaucoup trop extrême mais pour l’instant j’estime devoir encore les protéger de tout ça et j’essaie de favoriser tout autre jeu les éloignant au maximum des écrans.

En fait, je crois que ça me fait vraiment flipper. Tous ces mômes hyper connectés et hyper addicts des écrans. Je pense qu’on y viendra forcément à un moment donné; qu’ils nous supplieront certainement au collège pour avoir un téléphone portable ( avec internet bien sûr ! ), et que par la force des choses, on sera obligés de leur installer un PC en libre service pour qu’ils puissent faire leurs recherches d’école et peut être même aller en cours avec …

Dans tous les cas, je n’ai pas hâte !