Toi.

Toi, qui es tombé amoureux de moi.

Toi, qui a accepté de vivre avec mes enfants.

Toi, qui t’es attaché à eux.

Toi, qui les respectes, les écoutes, les consoles et les aimes.

Toi, qui leur fais des bisous tous les jours.

Toi, qui leur achètes régulièrement des petites choses « parce que ça va leur faire plaisir ».

Toi, qui récoltes des câlins et des preuves d’amour de leur part. (Alors que moi, j’aimerais bien aussi qu’ils me fassent un gros coeur comme ça)

20160927_164405

Toi, qui réfléchis à leur éducation.

Toi, qui leur racontes des blagues et les fais rire.

Toi, qui vas regarder s’ils dorment bien.

Toi, qui regardes leurs cahiers et leurs évaluations.

Toi, qui passes deux heures sur la plage à leur apprendre à faire du cerf-volant.

Toi, qui nettoies les vomis. (quand par chance je ne suis pas là à ce moment là…)

Toi, qui a aménagé tes horaires quand j’ai repris le travail pour gérer les enfants. (et qui a pris tes mercredis après-midi parce que nous n’avions pas d’autres solutions)

Toi, qui aimes me faire des surprises.

Toi, qui es là pour m’écouter quand j’ai beaucoup de choses à raconter le soir.

Toi, qui m’as demandé en mariage dans la nuit, au bord de la mer alors que je râlais. (parce que j’avais vraiment froid)

Toi, qui me dis que j’ai un énorme ventre alors qu’on est très loin du résultat final.

Toi, qui chaque soir fais écouter la même chanson à nos bébés. (Parce que ça les calmera quand ils pleureront)

Toi, qui m’as redonné confiance quand il a fallu que je cherche un emploi après 6 ans d’inactivité professionnelle.

Toi, qui a dû changer tes habitudes pour vivre avec 4 enfants.

Toi, qui a accepté de visiter un appartement alors que je n’avais pas commencé ma période d’essai. ( Et que vraiment, sur photos, il me plaisait beaucoup)

Toi, qui m’a montré que la rénovation allait être top (avec tes plans de folie) alors que j’avais vraiment pris peur en voyant l’étendue du chantier.

Toi, qui a bossé comme un dingue pour que l’on vive dans un appartement vraiment très chouette.

Toi qui es hyper heureux d’accueillir deux petits.

Toi, qui me connais par coeur.

Toi, qui es l’homme à qui j’avais prévu de faire une déclaration d’amour le jour du mariage. ( Mais qui n’a jamais vu le jour parce que je savais que j’allais encore pleurer)

Toi, à qui je ne peux vraiment rien cacher.

Toi qui nous prévois un pique-nique au bord de la mer en plein hiver en apportant des flûtes pour boire du coca.

Toi, qui avais acheté une mini voiture (parce que c’est pratique en ville) et qui a dû la troquer contre un véhicule 9 places.

Toi, qui ne m’as pas cru quand je t’ai dit que j’allais le rayer en le conduisant pour la première fois. (Et que c’est bien arrivé, mais je t’avais prévenu!)

Toi qui m’emmènes en week-end surprise dans un château. (Où j’ai attendu une demande en mariage qui n’est jamais venue et qui, par la suite, m’a ri au nez parce qu’effectivement ce n’était pas du tout au programme)

Toi, qui a accepté toutes mes idées farfelues de déco pour le mariage et qui m’a fait confiance. (Heureusement j’ai été épaulée parce que, sinon, les 2000 grues que j’avais prévues de faire n’auraient jamais pu naître.)

Toi, qui es allé pousser un scandale dans une boutique de robes de mariée qui m’avait arnaquée pour qu’au final un talentueux créateur m’en crée une sublime sur mesure.

Toi, qui a toujours su choisir des cadeaux qui allaient me plaire.

Toi qui oses m’acheter des vêtements et ce, très souvent.

Toi, qui a accepté de prendre des cours de danse de salon avec moi. (Parce que vraiment, j’adore ça)

Toi, qui crois toujours en moi.

Toi, qui a eu envie de faire un bébé avec moi. (Ou plutôt deux)

Toi, qui me fais confiance pour t’indiquer une direction. (Alors que c’est une grave erreur que tu finis toujours par regretter).

Toi, qui sais me réconforter quand je suis épuisée du rythme et de la gestion des enfants.

Toi, qui aimes m’offrir des plantes alors que je ne sais pas m’en occuper et qui me demandes si je fais exprès de les laisser à l’abandon.

Toi, qui nettoies toujours la cuisine. (Parce que vraiment je déteste ça)

Toi, qui a expliqué à la coiffeuse qu’un balayage m’irait mieux qu’une couleur.

Toi, qui me dis plusieurs fois d’arrêter de manger des bonbons sous peine de maux de ventre. (Et finalement ça finit toujours par arriver)

Toi, qui a une famille qui m’a accueillie à bras ouverts avec tous mes enfants.

Toi, qui m’a emmenée à l’autre bout du monde et qui a accepté de ne pas faire de randonnées. (Parce-que je n’aime pas ça et que je préfère me déplacer en scooter)

Toi, qui a fais confiance à un indonésien pour que l’on parte tous les deux sur un bateau avec un inconnu qui devait nous emmener à notre destination finale. (Alors que moi je flippais!)

Toi qui a passé le week-end à réaménager la chambre d’Adémar et Balthazar. (Parce qu’ils ont besoin de plus d’intimité)

Toi, qui a un métier qui m’épate auquel j’essaie de m’intéresser. ( Mais j’avoue que souvent, il y a des aspects qui m’échappent et pourtant je m’accroche, c’est promis)

Toi, qui a rajouté un petit éléphant…

Toi que j’admire.

Toi, sans qui je ne saurais plus vivre.

Toi, que j’aime tout simplement.

dsc_0206b

        Allons-y, tous les deux (enfin tous les 8)…

Publicités