Les premières nouvelles après une longue absence !

Je n’ai pas écrit sur mon blog depuis plusieurs mois. Notre vie à 8 occupe toutes mes journées et j’avoue avoir du mal à m’octroyer des moments de répit. Le rythme est intense et soutenu, j’ai hâte que les vacances arrivent afin que les enfants se reposent et que notre quotidien soit moins militaire. Pour mon retour, j’ai donc préparé un article résumant les temps forts depuis la naissance de Marthe et Edith.

JANVIER

Mon retour à la maison a été épuisant. Le jour de ma sortie, les 4 grands étaient malades. Gweltaz est venu à la maternité nous chercher pendant que sa mère gardait mes enfants. Il m’a déposée avec les filles et est retourné travailler. Je me suis retrouvée seule avec mes 6 enfants, dont 4 malades sur qui je veillais, afin qu’ils ne contaminent pas les filles.
J’avais encore du mal à marcher et le simple fait d’égoutter des pâtes pour le repas du soir m’a demandé un effort considérable. A ce moment là, j’ai cru que je n’y arriverais jamais.

20170123_085012

Finalement, les jours ont passé et j’ai trouvé mon organisation. Je ne suis pas sortie de chez moi pendant plusieurs semaines. Gweltaz déposait les grands à l’école le matin et les aides à domicile les ramenaient l’après-midi ! Je tournais un peu en rond mais c’était quand même appréciable de ne pas avoir à sortir les bébés.

20170120_111312

FEVRIER

Ce mois a été ponctué par les pleurs du soir. Je ne me souvenais plus avoir vécu ça pour les quatre grands. Pour les filles, j’ai trouvé cette période super difficile. Elles commençaient à pleurer vers 18h et cessaient vers 22H. Nous n’avions pas vraiment de moment pour nous parler. On peut le dire, les premiers temps avec des multiples sont quand même difficiles. Mais finalement ça ne dure pas très longtemps !

20170131_142049.jpg

20170202_130204

(Oui oui elles dorment ! Mais sur nous… )

Et puis comme nous n’avions pas assez de choses à gérer nous avons décidé d’acheter… une maison !

Nous avons profité du congé paternité de Gweltaz mi février pour faire des visites. Nous savions exactement ce que nous voulions: une grande maison avec de préférence beaucoup de travaux afin de la refaire en fonction de nos besoins.

Dans notre quartier, les biens à vendre sont très rares. Il a donc fallu accepter l’idée de le quitter et de s’éloigner un peu du centre-ville.
Nous avons rapidement trouvé la maison parfaite pour nous 8. Les travaux sont très conséquents mais ce projet nous emballe beaucoup !

20170324_144210.jpg

Pendant le congé paternité de Gweltaz, j’ai aussi pris la décision de stopper la venue des aides à domicile. Je me débrouille très bien toute seule en journée et je commence à avoir envie de retrouver ma vie normale. Je préfère faire les choses à mon rythme plutôt que de solliciter quelqu’un qui va me demander sans cesse ce qu’il y a à faire.

20170606_130754

(« Mais maman, il n’y a même plus de yaourts à la vanille !  » Alors oui, bien sûr, il a fallu un peu de temps avant que l’on trouve notre organisation… )

Je sens aussi que les enfants en ont marre des aides. Elles sont très exigeantes avec eux et ne leur parlent pas gentiment. Je ne comprends pas l’intérêt de payer des personnes pour m’aider dans la gestion des enfants si elles ne sont pas patientes avec eux. Finalement, cette décision m’a libérée d’un poids et nous avons très vite retrouvé nos habitudes.

20170501_100258

20170417_100831

MARS

Le mois où Marthe a décidé de faire ses nuits !

20170207_104013

Le mois où les pleurs du soir ont cessé !

20170314_183117

Le mois où les beaux jours arrivent et les sorties commencent à être possibles.

IMG_2198.JPG

IMG_2199

Le mois où nous pouvons enfin les poser un peu. Marthe commence à sourire, on craque, elles sont si mignonnes…

20170306_143916

Le mois aussi où il a fallu travailler sur les plans de la maison et surtout trouver des stratagèmes pour s’octroyer des moments de réflexion:

20170331_185050

AVRIL

Nous avançons sur notre projet de maison. Gweltaz prend une semaine de vacances pour rencontrer des entreprises pour les travaux. ( Car cette fois-çi, nous n’allons rien faire ! )
Sa semaine est donc très chargée. Mais c’est pour la bonne cause ! A coté de ça, l’appartement a été mis en vente. Nous négocions directement une vente longue afin d’y rester jusqu’à la fin de nos travaux. Gweltaz pense que nous pourrons emménager fin décembre. Nous avons trouvé des acheteurs en quinze jours !

Les filles, elles, ont 3 mois !

20170411_085707

Elles grandissent comme des petits champignons ! Lors de la visite mensuelle avec le médecin, il nous alerte sur les yeux d’Édith. Il trouve qu’elle a les yeux globuleux et selon lui c’est inquiétant. Depuis quelques temps nous avons des doutes sur sa vue. Elle ne sourit pas. Et le problème avec des multiples c’est que les comparaisons sont vite faites. Marthe sourit depuis plus d’un mois. Elle suit bien du regard. Édith ne capte pas grand chose. Nous avons rendez-vous chez un ophtalmo trois jours plus tard.

Finalement nous avons très vite été rassurés. Ses yeux sont normaux. Ni trop gros ni globuleux ! Sa vue est encore en développement. Il faut lui laisser du temps. Par principe elle nous prescrit des examens plus poussés. Nous décidons de la laisser tranquille pour l’instant. Quelques jours plus tard, elle nous souriait. Ouf, elle voit ! Quel soulagement !

MAI

Le mois du changement ! Les filles évoluent très vite. Elles rient aux éclats, commencent à se retourner, attrapent des objets, et pleurent beaucoup moins.

Édith ne fait toujours pas ses nuits mais nous gardons espoir. Un jour, ça arrivera !
Nous décidons de partir quatre jours à la mer avec les 6 enfants. On ne sait pas vraiment si tout va bien se passer en dehors de chez nous mais on se dit que ça nous fera beaucoup de bien ! Effectivement, il fait beau, il fait chaud, les enfants se baignent et profitent vraiment de ces moments de détente.

Cette petite escapade nous fait prendre conscience à quel point il était temps que l’on achète une maison ! Un jardin avec autant d’enfants, ça va être super !

JUIN

Ce mois ci nous devions signer l’achat de la maison. Mais le vendeur est décédé. C’est ce qu’on peut appeler une tuile. Il faut maintenant que le notaire gère la succession avant de s’occuper de la vente… A priori, ça ne devrait pas être trop long, nous signerons début juillet si tout va bien.
Ça va me laisser du temps pour rencontrer la directrice de la nouvelle école des enfants et décider du sort de ma triple team car dans cette école l’année prochaine, il n’y aura que deux classes de CE2. J’aimerais enfin pouvoir les rassembler. Ça fait deux ans qu’ils sont dans des classes différentes malgré moi, et vraiment, je trouve ça très compliqué à gérer. On verra donc ce qu’elle en pense…

Les liens entre les six enfants deviennent de plus en plus forts. Comme les filles sourient, gazouillent et rigolent, les grands passent beaucoup de temps à jouer avec elles. C’est vraiment de jolis moments à regarder…

20170601_171342

Les filles, de leur côté, ont commencé la diversification.

Ça a été une grande étape pour moi. Je ne me sentais pas tellement prête à commencer. J’imaginais la charge de travail supplémentaire au quotidien alors que clairement les biberons et les tétées, c’est si simple… Finalement, elles semblent apprécier les purées, alors je suis contente. On ne force pas, elles augmentent tout doucement leur quantité journalière, c’est parfait !

Concernant les grands, le mois de juin est celui de la fatigue, du gala de patinage, des pique-nique et de la classe de mer d’Opale ! Mon cerveau est rempli de petites choses à penser, organiser, gérer, … La zen attitude me permet peut-être de réussir à relativiser et à faire les choses dans l’ordre afin de ne rien oublier !

Évidemment, comme nos journées sont trop calmes, nous sommes passés par un épisode de maladie qui a touché 5 enfants sur six. Opale a été épargnée et bien heureusement car sinon, elle n’aurait pas pu partir en classe de mer. Les filles ont vécu leur première maladie, nous avons enchaîné plusieurs nuits sans trop dormir et bien sûr, j’ai dû faire trois tours chez le médecin en une semaine ! A priori nous sortons de cette période pénible, ouf !

Voilà pour le premier post depuis plusieurs mois. Je vais tenter de reprendre le rythme des articles réguliers !

20170228_193411

 

2 commentaires sur « Les premières nouvelles après une longue absence ! »

  1. bjour trop contente d avoir de vos nouvelles quel bonheur vos enfants les petites ont bien changees sur la photo ou vous etes vous et les bebe en pleins calins et super la photo de tous les 6 c est vraiment super bonne continuation que tout aille tres tres bien

    j ai revu balthasar et zephir aux dernieres vacances a leclerc de clisson je dit bonjour a balthazar et je lui dit tu as drôlement grandi la derniere fois que je t es vu c etai a l ecole de clisson ou je travail et il me repond c est normal maintenant j ai 8 ans il m a fait rire quel coquin

    bisous a toute le famille

    gladys

    ________________________________

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s