Mes indispensables pour l’arrivée des bébés !

Suite à l’article sur les habits des bébés, j’ai décidé d’en écrire un autre sur l’idée « minimaliste » que nous avons du matériel à avoir pour l’arrivée de nos deux bébés ! Je vous cite donc nos indispensables !

Avant de découvrir ma grossesse gémellaire, nous nous étions dit que nous achèterions le moins de matériel possible. Je me voyais déjà avec une écharpe de portage pour aller chercher les grands à l’école, et faire toutes les sorties avec notre bébé ! En ville, c’est bien plus pratique ! J’en viens donc au premier point: les sorties…

1- La problématique du transport des bébés

La première interrogation pour moi après l’annonce a été:  » Mais comment vais-je faire pour bouger avec deux bébés en habitant au premier étage sans ascenseur ???  » ( Et encore heureusement, nous ne sommes pas au troisième…)

Loin de moi l’idée d’acheter une poussette double. Non seulement on ne saurait pas où la ranger mais je n’arriverais pas non plus à la porter seule avec les deux bébés dedans. Je ne supporte pas l’idée de laisser un bébé en bas pour monter le premier et redescendre chercher le deuxième ! Il nous fallait un modèle léger et simple d’utilisation. On ne voulait pas non plus acheter des combinés cosys voiture / poussette car on utilise très peu la voiture, on se déplace essentiellement à pied. Les cosys resteront donc uniquement dans la voiture, on ne les clipsera jamais sur une poussette. Je me suis débrouillée pour trouver des coques le temps qu’ils soient en âge d’utiliser les sièges groupe 1 des grands !

Bon alors on fait comment? La question est restée sans réponse pendant un moment. Je ne me sentais pas capable d’assurer un portage double en écharpe.

Finalement, c’est suite à une discussion avec ma sœur qui nous a fait découvrir la Rolls Royce des poussettes de citadins que nous avons acheté ce petit bijou !

20161120_211644.jpg

Voici donc la YOYO !

Bon on a dû l’acheter neuve car en ce moment il y a un trafic de ce modèle sur le bon coin et plusieurs accidents ont été relevés. Il a donc fallu chercher un magasin revendeur afin de se la procurer !

 On n’a pas encore testé avec des bébés dedans mais on en est déjà super contents! Elle est légère, maniable (même à une main), et se range dans un sac dans un placard ! Elle se plie et se déplie en un coup de main, c’est assez incroyable ! Je ressens d’ailleurs une légère pointe de déception chez Gweltaz qui veut favoriser le portage mais qui sera bien moins souvent seul avec les bébés et qui ne pourra donc pas l’utiliser autant que moi ! (Bon en vrai, je pense qu’il s’en remettra vite !)

Et pour terminer le point sur la poussette, une petite démonstration s’impose :

Le dépliage :

Et le pliage :

Vous remarquerez le coup de main de pro de Gweltaz !

2- Echarpe JPMBB, mon coup de coeur !

L’écharpe stretch « Je porte mon bébé » est mon coup de cœur en termes de portage des nouveaux-nés. Je l’ai découverte pour mes trois petits (enfin grands!) et je ne l’ai pas quittée les six premiers mois de leur vie. Confortable pour le bébé et le porteur, pratique, et surtout très facile d’utilisation.

Je ne me voyais pas faire sans pour les bébés. Quand un nourrisson a besoin de plus de contact, elle permet quand même de bouger, faire du rangement,… Et pour les sorties elle est parfaite ! J’aime le fait que le nœud soit à faire avant de mettre le bébé dedans. Je suis clairement moins à l’aise avec les écharpes tissées. Je me suis débarrassée de pas mal de choses quand mes enfants ont grandi mais mon écharpe, je l’ai gardée au cas où… et j’ai bien fait ! Nous en avons juste acheté une deuxième pour Gweltaz !

IMGP0894.JPG

Bon là, j’étais pas encore super douée, Balthazar est porté trop bas… On dit qu’il faut que les bébés soient à hauteur de bisous !

20161110_174612.jpg

Ma choupette s’entraîne elle aussi !

3- Le porte-bébé physiologique

J’utilise l’écharpe jusqu’à 6 mois environ mais après, j’aime porter les enfants en porte-bébé. Évidemment pas n’importe quel porte-bébé. Je n’aime pas du tout les modèles avec des grosses armatures, ni les modèles où les jambes du bébé « pendent ». A chaque fois que j’en croise, je me dis que je n’aimerais vraiment pas être à la place des bébés ! Beaucoup d’entre eux sont carrément maintenus par les parties génitales. Non merci ! Vive donc les porte-bébés dits physiologiques qui respectent le corps des bébés, les épaules et le dos des parents !

Il peut se mettre de différentes façons. J’aime beaucoup les porter sur le dos quand ils commencent à bien se tenir, ça laisse plus de liberté de mouvements. On s’était donc dit que nous en achèterions un second puisqu’un week-end sur deux nous serons juste avec les bébés, donc pour les balades, on aura chacun un bébé à porter.

Finalement, mon oncle et ma tante nous ont donné le leur dont ils ne s’étaient pas séparé, c’était une belle surprise !

IMGP0061.JPG

4- La baignoire, c’est important mais où range t-on ce truc pour éviter de l’avoir à traîner??

Alors la baignoire a été un autre casse-tête. Pour la naissance de Zéphir, (mais ça c’était avant), j’avais acheté une baignoire sur pied. J’imaginais que c’était plus pratique. Sauf que là, nous n’avions pas du tout envie d’avoir une baignoire dans la salle de bain ! Quand nous avons rénové notre appart, nous avons fait le choix de déposer la baignoire pour mettre une grande douche. Mais avec un bébé (ou deux) il faut forcément trouver des astuces pour les baigner simplement et surtout sans que du matériel comme ça nous gêne au quotidien !

J’avais donc pensé à la shantala. Mais bof, j’étais pas hyper convaincue. Et finalement j’ai trouvé une baignoire pliante ! PARFAIT ! Elle peut se ranger dans le placard facilement après les bains. Et suite à mon achat, je me suis rendue compte qu’elle n’était tellement pas large, qu’elle pouvait même se ranger sans être pliée! Bonheur !

Nous ne prévoyons pas la même organisation, Gweltaz se voit les baigner sur la table de la cuisine, moi je me vois bien au sol dans la salle de bain. A voir…

20161120_190559.jpg

Et voilà la bête !

5- Transats ou pas transats?

Et allez encore une question qui a tourné et viré dans ma tête.

Bon j’avoue clairement que le transat c’est très pratique pour poser les bébés. J’ai même l’impression que c’est indispensable. Oui sauf que je ne supportais pas l’idée d’avoir des transats à traîner dans le salon. J’avais aussi l’impression que ça pouvait être potentiellement dangereux d’avoir un bébé au sol avec des grands dans les parages. Je me suis dit qu’ils pouvaient se prendre les pieds dans les brides et tomber sur nos petits mignons !

Il fallait donc trouver une autre solution ou ne pas en avoir du tout. C’est vrai qu’en appartement les bébés ne sont jamais loin, ils peuvent très bien jaser dans leurs lits tranquilles… Oui, mais bon, je suis du genre à aimer qu’ils soient près de moi !

Nous avons donc jeté notre dévolu sur des combinés transats/chaises hautes afin qu’ils soient à hauteur et qu’ils puissent participer à l’effervescence des repas familiaux rapidement.  Il y a donc moins de danger, les bébés sont à hauteur et les grands ne risquent pas de marcher dessus !

Les chaises sont assez légères, ce qui signifie que l’on peut très bien les déplacer dans le salon sans difficulté ! Bon c’est quand même un vrai budget mais ça fait partie du minimum à avoir.

Mais ce qui est super c’est que ce sont des chaises évolutives. Les enfants pourront les garder jusqu’à leurs 10 ans, voir plus. Dès que les bébés se tiendront assis, on enlèvera le transat pour ajouter un élément qui transforme l’ensemble en chaise de bébé. Et par la suite, on passe en mode chaise classique, et les plateaux d’assise et de repose pieds s’ajustent pour coller au rythme de croissance de l’enfant. C’est cher, mais c’est fait pour durer ! C’est ce qu’on appelle un bon investissement…

20161118_142417.jpg

20161118_142424.jpg

6- Et les couches alors?

Concernant ce sujet, nous étions tous les deux d’accord pour utiliser des couches lavables. Pour des multiples, ce qui est rentable c’est d’acheter des couches qui s’adaptent de 3 mois jusqu’à la propreté. Un seul lot jusqu’à 2 ans et demi/ 3 ans c’est quand même génial! Donc nous nous orientions vers des couches jetables écologiques pour les 3 premiers mois. Avec la dernière polémique Pampers, j’ai pris le temps de décortiquer les produits utilisés pour la fabrication des couches jetables écologiques. (J’imaginais qu’il n’y en avait pas du tout…) A vrai dire, ma démarche n’est pas vraiment axée sur le côté recyclage des déchets puisque nous n’avons pas de compost (enfin la motivation aurait pu venir du nombre de sacs poubelle que Gweltaz descend déjà chaque semaine alors avec des couches pour deux bébés en plus je ne peux qu’imaginer la quantité de déchets supplémentaires…).
Vous l’aurez donc peut-être compris, je ne supporte pas l’idée que mes bébés aient en permanence des produits chimiques sur les fesses. Sauf que je me suis rendue compte que les couches jetables écologiques étaient elles aussi porteuses de produits chimiques. En bien moindre quantité, certes, mais quand même !

imgp0334

imgp0366
J’ai passé une journée entière à comparer les différentes marques mais pour certaines il est impossible de trouver les quantités de produits utilisés. J’ai tourné le problème dans tous les sens dans ma tête et je n’arrivais pas trouver de solution.

Investir dans deux lots de couches lavables c’est excessif ! On ne voit plus trop l’effet économique de la démarche du coup ! Et puis, j’avais peur d’être très fatiguée au retour de la maternité et de ne pas avoir envie de gérer des lessives supplémentaires.

Finalement après conseils sur un site super, et en fonction de nos besoins et de l’organisation familiale (car se lancer dans les couches lavables c’est une chose mais acheter des modèles qui ne correspondent pas au rythme et à l’organisation des parents c’en est une autre. Nombreux sont les parents qui investissent au hasard dans un lot de couches et qui finalement ne les utilisent pas car ça ne leur correspond pas… ), j’ai  donc trouvé un modèle de couches lavables pour nouveaux-nés ( 2 à 5 kg donc parfait pour des bébés qui seront certainement petits à la naissance) . En calculant le coût total de l’opération, j’ai vu que ça allait nous coûter moins cher d’investir dans un lot pour 4 mois que d’acheter des couches jetables pour cette période ! ( J’inclus aussi la lessive, l’eau et le matériel inhérent à l’entretien des couches.)

Le choix d’utiliser des couches lavables étant une décision de couple, j’en ai parlé à Gweltaz. Car même s’il était partant pour en utiliser à partir de trois mois, il était tout aussi important qu’il accepte de m’aider dans cette gestion dès le retour de la maternité. Finalement, il n’a pas du tout tergiversé convaincu par la démarche et nous les avons commandées le soir même !

20161118_142507.jpg

Les fesses de nos petits seront donc respectées !

7- Les bavoirs !

Alors les bavoirs font partie des choses indispensables selon moi. Ayant eu un gros baveur pendant plusieurs années, j’ai compris ce que c’était que de changer un bébé plusieurs fois par jour car le body était en permanence trempé ! Pour nos bébés, j’avais envie d’allier confort et style ! (Parce que franchement, les bavoirs en éponge avec des écritures dessus, c’est pas méga funky ! ) Du coup, je voulais:

  • Des bavoirs à pressions ( car les liens sur des nouveaux-nés, c’est juste l’enfer !)
  • De jolis modèles mixtes !
  • Des tarifs corrects (oui oui j’ai repéré des bavoirs à 10 euros l’unité quand même !)
  • Des bavoirs assez épais et absorbants mais qui ne les gênent pas dans leurs mouvements.

J’ai réussi à trouver mon bonheur sur une boutique en ligne. J’ai donc acheté des bavoirs bandanas !

20161118_142212.jpg

Il y a sur ce site, beaucoup de choix, beaucoup de modèles mixtes et les tarifs sont vraiment très attractifs! On les a reçus sous deux jours et à notre plus grande surprise (car je n’avais pas dû bien lire la description…) ils sont doublés en polaire et ajustables en terme de taille ! On ne les a pas encore testés mais la qualité du produit me pousse à croire qu’on va être ravis à l’utilisation !

8- Le babynomade

Alors ça c’est un produit coup de cœur qui fait partie de nos indispensables (en cas de bébé(s) d’hiver bien sûr, mais finalement je n’aurais connu que ça avec mes enfants ! Ma sœur en avait offert un à Zéphir pour sa naissance. Je n’aime pas vraiment les combinaisons de bébé. Je trouve qu’installer un bébé dans une combinaison alors qu’il dort, c’est pas terrible du tout. J’avais donc gardé celui de Zéphir, on en a juste acheté un second du coup.

20161121_101626.jpg

20161121_101648.jpg

9- Le trafic

Mon kangoo avait 7 places. Le nombre de places suffisant pour se déplacer en famille avec 5 enfants.

Je n’imaginais vraiment pas qu’on ait à changer de voiture…

Nous avons jeté notre dévolu sur un beau gros trafic! A vrai dire nous n’avons pas vraiment eu le choix car c’était le seul modèle 9 places qui rentrait dans notre garage. Nous avons donc revendu nos deux voitures pour en faire l’acquisition. Nous l’avons acheté en août et depuis, je ne conduis presque plus. Le sortir du garage me donne des sueurs froides tellement la marge est minime… Bon et de toute façon, avec le repos forcé je n’ai plus le droit de monter dans une voiture alors… Pourtant il va bien falloir que je m’habitue afin de bouger avec mes 6 enfants !

IMG_1917.JPG

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s