Mon état d’esprit à quelques semaines de la naissance.

Le troisième trimestre de ma grossesse a débuté il y a 15 jours.

28 SA.jpg

Début du 3 ème trimestre !

Sachant que ce dernier trimestre est écourté quand on attend des multiples j’ai le sentiment de me rendre compte de beaucoup de choses en ce moment.

Si je faisais un constat de ce que j’ai vécu depuis le départ je dirais que cette grossesse est très difficile à vivre. Entre inquiétudes et douleurs physiques, je me sens vraiment décalée par rapport aux femmes qui arrivent au terme de leur grossesse de leur seul et unique bébé.

Peut-être que finalement, le trimestre que je vis le mieux est celui-çi (oui oui c’est possible !). Le premier a été marqué par un mal-être général permanent et le second par de très grandes inquiétudes liées à l’angoisse de la prématurité.

Ce troisième trimestre me semble être le plus serein de par le suivi qui s’est intensifié ! Le suivi à domicile a débuté il y a 4 semaines et mes rendez-vous extérieurs sont beaucoup plus nombreux. Alors oui, c’est très pénible mais oui, ça me rassure !

J’accueille donc tous les lundis une sage-femme très à l’écoute qui fait des monitorings pour surveiller les cœurs des bébés et les contractions. On discute beaucoup, ça me permet de relativiser.

Nous avons aussi rencontré l’obstétricien de la clinique qui nous a vraiment plu. Pour l’instant, il dit que je me porte très bien mais que, pour éviter tout risque de prématurité le repos strict pendant 5 semaines est une étape obligatoire. Après cela, on avisera au jour le jour… Je suis moins inquiète par rapport à ça que je ne l’étais il y a quelques semaines. Il faut dire que la maman de Gweltaz est venue très souvent m’aider à gérer les enfants et maintenant j’ai mes aides à domicile 4 fois par semaine ! Je ne fais donc plus d’efforts inutiles. Ma seule tâche en journée est la gestion du linge.

A coté de ça, j’essaie de récupérer des insomnies, je passe beaucoup de temps allongée et une fois que les enfants sont douchés et ont fait leurs leçons, je fais des jeux de société avec eux. Je suis cool !

imgp0301

L’obstétricien m’a beaucoup rassurée concernant la naissance. J’ai compris que tant que le bébé n°1 restait tête en bas, toutes les possibilités m’étaient ouvertes. Il a insisté sur le fait que la décision de la naissance de nos bébés n’allaient pas être la sienne mais la nôtre. Il ne nous imposera rien. Il programmera certainement une césarienne le plus tard possible afin de me laisser une chance d’arriver en travail à la maternité.

Je vais donc me mettre en mode gazelle avant cette fameuse date (enfin, si je suis encore à peu près valide !)

A côté de ça, mes émotions se mélangent un peu. Je pense que les insomnies nocturnes ne m’aident pas à être complètement sereine. Cogiter en étant fatiguée, m’embrouille un peu l’esprit.

Je crois que finalement j’ai un peu peur de l’arrivée de nos deux bébés. Je ne suis pas inquiète quant à la gestion de jumeaux, après avoir eu des triplés c’est zen attitude de ce côté-là. Non, ce qui m’inquiète c’est notre vie future. Je me demande beaucoup à quoi elle va ressembler. C’est comme si j’avais l’impression que nous avions trouvé un équilibre et que, l’arrivée de nos deux bébés allaient bouleverser tout ce qui est déjà bien établi. Cette grossesse, je la vis comme si c’était la première. J’ai un sentiment d’inconnu qui est très fort. J’aime anticiper mais là, c’est impossible. On navigue mais on ne sait pas vraiment où l’on va. Je ne sais pas ce qu’il va m’arriver. J’ai du mal à me projeter. Et puis, j’ai une idée très spécifique de la maternité mais avec des jumeaux tout est bien moins simple alors je ne sais pas vraiment ce que je vais réussir à mettre en place.

Dans huit semaines au plus tard, nos bébés seront nés. Cela semble long et court à la fois. Gweltaz est très impatient de les rencontrer. Je suis certaine que ça va être un super papa.

20161117_173035.jpg

Je l’imagine un peu comme ça…

Très impliqué, très serein et très à l’aise avec eux.

Il est très rassurant. Il me fait comprendre au quotidien, que non, je ne suis pas seule dans l’aventure. Que ces petits êtres sont un mélange de nous  deux et que nous seront forts, soudés et très amoureux pour les accueillir, s’en occuper et tâcher de garder des moments à deux au calme.

3 commentaires sur « Mon état d’esprit à quelques semaines de la naissance. »

  1. Bonjour Athena, j’ai découvert ton blog par l’intermédiaire d’Emilie. J’ADORE ! Je suis également enceinte de jumeaux, également dans mon 3eme trimestre (32SA) et j’ai un petit garçon de 4 ans 1/2. J’ai vraiment l’impression de me reconnaître dans tes propos, c’est fou! On peut discuter en privé si tu veux. Erika

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s