Fille/fille? Garçon et fille? Garçon/garçon?

20160726_163632.jpg

Aujourd’hui j’ai choisi d’écrire une rubrique en plusieurs parties. Car du sujet principal émanent plusieurs « problématiques »…

Nous avons, à plusieurs reprises abordé l’idée de connaitre ou non le sexe de notre bébé.
Je m’étais dit que pour mon petit dernier je n’avais pas envie de savoir. Après tout, j’ai 3 garçons et 1 fille, alors peu importe le sexe de ce dernier bébé, je suis déjà comblée. Gweltaz n’a émis aucune objection à cette envie, nous étions donc partis pour avoir la surprise le jour de la naissance !

Quand nous avons appris que nous allions être parents de jumeaux, mon envie de ne pas connaître les sexes avant la naissance n’a pas changé. Gweltaz, lui, m’a dit qu’il préférait savoir.

Ma grossesse est dite bichoriale biamniotique : 2 placentas et 2 poches. Contrairement aux idées reçues sur les grossesses gémellaires, il n’est pas possible de savoir avant la naissance, malgré ce diagnostic, si nos bébés seront monozygotes ou dizygotes (vrais ou faux jumeaux, même si je n’aime pas ces termes). En effet, il existe des cas ou les vrais jumeaux ont des placentas et des poches séparés. Bien sûr, si nous avions demandé les sexes et que j’attendais un garçon et une fille, il n’y aurait eu aucun doute sur le fait que nous allions être parents de dizygotes (faux jumeaux). Et à contrario si ma grossesse avait été monochoriale (un seul placenta pour les deux bébés), nous aurions été certains d’attendre des vrais jumeaux, donc deux bébés du même sexe.

Plusieurs raisons me poussent à refuser de savoir avant leur naissance. Je crois que dans un premier temps, j’ai besoin d’avoir une petite surprise le jour J. Comme si on pouvait garder une petite part de magie tous les deux lors de la découverte des sexes. L’annonce en cabinet d’échographie ne permet pas d’apprécier la nouvelle je trouve. Ou alors il faut préparer une petite carte à l’avance afin que le spécialiste coche la case correspondante afin que la découverte se fasse à deux après l’examen. Oui, pourquoi pas???

Bon ça c’est la première raison.

La deuxième est que malgré tout, j’ai quand même un peu beaucoup, même vraiment envie d’avoir une autre petite fille. S’il n’y avait eu qu’un bébé, ça m’importait peu, mais je n’imagine pas être maman de 5 garçons. Si j’avais su les sexes à l’échographie et que l’on m’annonçait deux garçons, j’aurais eu une pointe de déception que je n’ai absolument pas envie de ressentir pendant la grossesse. J’imagine que ne pas savoir me permettrait d’investir complètement ma grossesse en restant dans l’imagination de ces petits bébés, sans genrer! De plus, je sais que chez moi, le lien d’attachement est immédiat et je suis certaine que si le jour J, je découvre deux petits garçons que j’aurais portés et mis au monde, je ne pourrais en aucun cas ressentir la moindre déception.

Oui mais je ne suis pas toute seule! Ces bébés on les a fait à deux. Et sur ce sujet, nous sommes en désaccord!

Gweltaz, au contraire de moi, aimerait savoir. Je le laisse s’expliquer lui-même :

 « Si nous attendions un seul enfant, je n’aurais pas souhaité connaitre le sexe avant la naissance. Avoir un garçon ou une fille m’aurait comblé de la même manière. Alors nous avions décidé de ne pas demander le sexe du bébé à la gynécologue. Mais, surprise, il y a deux bébés… Voici les raisons qui m’ont fait changer d’avis :

1 : Même si je vis au quotidien avec quatre enfants, j’ai du mal à réaliser que dans quelques mois, il va y avoir deux petites crevettes parmi nous. Certains matins je me réveille, et j’ai « oublié » que oui, notre vie allait bientôt changer. Et d’un coup l’idée me revient. Dans ces moments là je suis vraiment heureux. J’ai hâte qu’ils arrivent, mais en même temps j’ai du mal à me rendre compte de la réalité de tout cela. Je vais être papa ! Et papa de deux enfants ! Là c’est carrément inconcevable. Et je me dis que connaitre le sexe des bébés, pouvoir leur donner dès à présent un prénom et m’adresser à eux, ça m’aiderait à réaliser qu’ils sont bien là, qu’il font déjà bel et bien parti de notre vie (même si leurs petits coups de pieds à travers le ventre de leur maman me le rappellent quotidiennement).

2 : S’il y a avait eu un bébé je n’aurais pas eu de préférence pour le sexe. Mais inévitablement, lorsqu’on attend deux enfants, on espère qu’il s’agira d’un garçon et d’une fille. Je ne sais pas pourquoi, mais depuis qu’on sait que ce sont des jumeaux, je suis persuadé que c’est cette configuration. Mais à vrai dire je ne sais pas si c’est une véritable impression (qui viendrait d’on ne sait où…) ou simplement d’un souhait que mon imagination amplifie. A tel point que dans ma tête, bébé de droite est une fille et bébé de gauche est un garçon. C’est comme cela que je les imagine… Alors, j’ai peur, le jour de la naissance, d’être déçu si ça n’est pas ce que j’ai imaginé pendant ces longs mois. Athéna n’arrête pas de me répéter que je ne pourrai pas être déçu en voyant leurs petites têtes trop mignonnes. Mais je ne sais pas. Et si j’étais déçu quand même ?

3 : Il parait que la naissance de ses enfants est un des plus beaux moments de la vie. J’espère pouvoir le vivre et en profiter pleinement. Mais comme j’espère qu’il y a un garçon et une fille dans le ventre de ma chérie, ne vais-je pas être obnubilé par ça au moment de l’accouchement ? J’ai peur de ne penser qu’aux sexes des bébés, que ce soit la première chose que je cherche à regarder lorsqu’ils vont apparaitre. Alors qu’il y aura tant à voir, à faire, à vivre. Accueillir nos enfants, les rencontrer et les rassurer. M’occuper de mon épouse et lui dire que je l’aime…  Alors je me dis que si nous savions les sexes, je pourrais « évacuer » cette idée de ma tête et vivre la naissance sans avoir l’impatience de connaitre la réponse à cette question. Mais peut-être que je me fais des idées, que le moment est tellement magique que je ne penserai plus à cela. Encore une fois, je pense que ça aurait été le cas pour un bébé. Mais là, je ne crois pas.

Athéna porte nos enfants. C’est la moindre des choses que la décision finale lui revienne (j’ai tout essayé pour la convaincre de changer d’avis, rien ne marche). Alors… surprise ! »

 Alors bien sûr, je pourrais céder. Après tout, ce sont ses premiers bébés. Et s’il a envie de savoir pourquoi n’en aurait-il pas le droit?  Oui mais…je reste bloquée sur mon idée! Et puis maintenant je me dis qu’on aurait pu savoir depuis plusieurs mois alors bon on peut bien attendre la naissance. Bon et j’ai toujours autant envie d’avoir la surprise.

Bref, on ne connait donc pas les sexes de nos bébés. Et vous l’aurez compris, je suis déterminée et complètement butée dans mon idée.

Alors il trouve des subterfuges pour me faire céder. Déjà, il me fait culpabiliser devant nos copains et devant la famille. Mais à priori la pression n’est pas assez forte parce que je n’ai pas craqué et que d’ailleurs, ça n’arrivera pas! Ou alors, suite aux échos il me dit qu’il a vu qu’il y avait au moins une fille ou au moins un garçon, bon finalement il ne sait pas s’il a vraiment vu quelque chose ou pas, il finit pas douter et ne plus savoir et moi, je ne regarde pas donc je reste dans ma petite bulle d’ignorance et j’aime ça!

Alors bien sûr, régulièrement nous devons répondre à la fameuse question si joliment posée:

« Et alors c’est quoi??? »

« Et bien des bébés, des petits humains quoi! »

« Nan mais les sexes?? « 

« Ah!! Et bien on ne sait pas…

Généralement à ce moment là, soit les gens sont déçus de ne pas pouvoir assouvir leur curiosité, soit ils pensent qu’on sait mais qu’on ne veut pas le dire. Heureusement tout le monde n’est pas comme ça! Ouf!

Certaines personnes essaient de faire parler les enfants:

« Opale m’a dit que vous attendiez deux filles! Félicitations! Elle m’a expliqué que du coup il y aurait trois filles et trois garçons! »

« Ah?? Tiens donc… Non en fait je crois qu’elle voudrait deux petites soeurs pour une question d’équité mais en fait, nous ne savons pas! »

Balthazar lui, très terre à terre répond spontanément:

« Et bien, on ne sait pas!!! Ils ne sont pas encore nés »

Réponse parfaite!

Suite de la chronique dans quelques jours…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s