Quelle naissance pour des jumeaux?

Le thème que j’ai choisi d’aborder dans ce post me tient vraiment à cœur. Depuis que nous savons que nous attendons des jumeaux, la question de la naissance des bébés me fait beaucoup réfléchir.

J’ai commencé à étudier la question de l’accouchement bien avant de mettre un bébé en route. Ayant vécu deux accouchements totalement opposés, j’ai pris le temps d’analyser ce qui m’avait plu ou non et ce que je voudrais tenter de remettre en place ou non.

Zéphir est né normalement et assez rapidement. J’ai pu faire du peau à peau avec lui dès  sa naissance. C’était magique.

Pour Opale, Balthazar et Adémar, évidemment ça a été plus compliqué. Je voulais une naissance par voie basse mais au vu des risques, les spécialistes du CHU m’ont expliqué que ça ne serait pas possible. Finalement, je me suis battue jusqu’au bout, ils ont accepté de « revoir mon cas » mais Balthazar était en transverse et étant donné qu’il était le premier bébé à sortir, il n’y avait pas d’autre solution qu’une césarienne programmée. Finalement, je me suis mise en travail spontanément et assez prématurément, et ai été césarisée dans l’urgence. Les bébés, ont été emmenés directement pour les premiers soins. On ne peut pas dire que le lien se soit créé de suite. Je n’ai pas l’impression d’avoir accouché mais plutôt le sentiment que mes bébés m’ont été arrachés. Je n’ai pas pu les avoir un peu en peau à peau, j’étais seule au bloc, le papa les attendait dans la salle de soins, donc le côté magique de la naissance, on oublie. Ils sont par la suite, restés 6 semaines hospitalisés.

Pour cette grossesse, j’ai beaucoup réfléchi à ce dont j’avais envie parce que je pensais ne pas revivre une grossesse multiple et donc une naissance prématurée.  J’ai lu différents articles sur l’AVAC. (accouchement par voie basse après une césarienne). Dans ce cas de figure, il y a des risques de rupture utérine et bien souvent, les obstétriciens sont très vigilants. Je me suis dit que pour un bébé, j’avais toutes mes chances d’autant plus que Zéphir est né sans difficulté. Je me suis donc préparée à une naissance très peu médicalisée, et pour différentes raisons, sans péridurale !

Oui mais j’attends des jumeaux !

20161009_161557

20161009_161742

Ma réflexion et mes envies ont été complètement bouleversées après cette nouvelle. Comme s’il fallait que je remette en cause tout ce qui me tenait à cœur. Je sais que les accouchements sont tous différents, qu’on ne peut jamais vraiment prévoir à l’avance ce qui va se passer mais je suis certaine qu’en préparant la naissance, les convictions que l’on a peuvent être entendues, écoutées, et respectées.

J’ai dû, dans un premier temps dire adieu à la petite maternité de ville à côté de chez moi qui aurait été tout à fait parfaite pour une naissance la plus physiologique possible. Ma spécialiste nous  a expliqué que l’on pouvait très  bien conserver l’inscription, qu’ils étaient à même de gérer une telle naissance mais qu’en cas de soucis pour un bébé (ou même les deux), il y aurait un transfert au CHU à prévoir.
Nous avons donc réfléchi à une maternité de niveau III. Au vu de ce que nous avons vécu au CHU, je ne me sentais pas capable de retourner là-bas. Nous avons donc choisi une maternité un peu plus loin où la voiture est de rigueur pour s’y rendre. (Pourvu que je ne me mette pas en travail à une heure de pointe…)

Je ne me sens pas réellement sereine. Je sais que les chances d’accoucher par voie basse pour une maman de jumeaux sont réduites. (1 chance sur 2) car différents facteurs peuvent faire pencher la balance. S’ajoute à cela, le problème d’une naissance par voie basse après une césarienne.  Y a-t-il plus de risques de mettre au monde des jumeaux après une césarienne ? Une cicatrice pour des triplés est-elle plus fragile que pour un seul bébé ? Et si je ne me mets pas en travail spontanément avant un certain terme, choisiront-ils de me césariser pour la simple et bonne raison que les déclenchements sont impossibles sur un utérus cicatriciel? Et alors est-ce que je ne peux accoucher naturellement que si le premier bébé est en position céphalique ? Vais-je de nouveau mettre au monde des bébés prématurés ? Vais-je encore être séparée d’eux  la naissance ?

Je vis donc actuellement avec de nombreuses questions qui restent sans réponses pour l’instant et qui, à mon avis ne pourront être éclaircies  qu’à la fin de ma grossesse ou même pas du tout.
Me voilà donc, dans le flou…

Je suis très inquiète à l’idée de potentiellement revivre une naissance prématurée. Alors oui je sais, des jumeaux, ce ne sont pas des triplés et les chances de les garder un peu plus longtemps au chaud existent réellement. Mais  je sais d’avance que je vais être hyper surveillée, qu’il y aura beaucoup de soignants dans la salle de naissance, qu’ils vont m’encourager à prendre la péridurale au cas où une césarienne en urgence doit être faite… Je suis bien évidemment consciente que la santé des bébés passe avant tout, mais j’avoue avoir beaucoup de difficultés à accepter que je n’aurai peut-être pas l’accouchement dont je rêve, et je sais d’avance que je vivrai très mal une nouvelle césarienne et tout ce qui s’y associe…

Je n’ai pas encore rencontré l’obstétricien de la maternité donc je n’ai pas encore pu poser toutes mes questions, je ferai donc certainement un nouveau post dans quelques temps si j’arrive à obtenir des réponses  à mes interrogations…

Publicités

Un commentaire sur « Quelle naissance pour des jumeaux? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s