Attribuer des parrains et des marraines? Je dis oui!

Avant de choisir des parrains et marraines pour mes enfants, je me suis longuement questionnée sur différents aspects. Que va leur apporter cette relation ? Est-ce que les heureux élus sauront dire non s’ils n’ont pas envie d’endosser ce rôle ? Et justement, quel rôle leur attribuer ? Qu’est-ce que moi j’attends d’eux ? Mais en fait, est-ce que j’attends vraiment quelque chose ?

C’est la question qui a tourné dans ma tête un moment. Je n’ai jamais eu envie de me sentir déçue par telle ou telle relation. J’estime que chacun est libre de créer avec l’enfant la relation qui lui convient et je pense qu’il ne faut rien imposer.  J’ai donc décidé que je n’attendrais rien. Je donne simplement la chance à mes enfants de créer quelque chose de spécifique et unique. Sans leurs frères et sœur. Une relation qui ne regardera qu’eux, qui sera personnelle et privée. Une façon de se sentir un peu privilégié.

Finalement, assez rapidement après la naissance d’Opale, Balthazar et Adémar, nous avons décidé de faire confiance à 8 personnes pour prendre leur place auprès d’eux. Le choix n’a pas été fait au hasard. Nous avons forcément couplé famille et amis par enfant. Nous avons organisé une cérémonie en mairie puis une belle fête pour l’occasion parce  que je trouvais ça important de marquer le coup.

Mes enfants auront 7 et 8 ans le mois prochain, quel est le bilan des choix que nous avons faits pour eux ?

Je trouve que l’attribution de parrains et marraines est une grande réussite chez nous. J’ai le sentiment qu’avec des multiples, c’est une démarche qui a tout son sens. Je sépare très peu mes enfants. Et finalement, j’ai compris que ça leur permettait de se forger une identité personnelle encore plus forte. Depuis leur naissance, je travaille sur l’épanouissement personnel de chaque enfant, sur leur différenciation, tout en gardant ce lien précieux qu’ils  ont entre eux  et le fait d’avoir un parrain et une marraine apporte à chacun un petit quelque chose que les autres n’ont pas !  Depuis quelques temps on se rend vraiment compte de l’importance de ce lien. Je ne parle pas de cadeaux mais de ce qu’il y a au-delà. Les relations qui se créent  et qu’ils cherchent à construire par tous les moyens.

Balthazar, par exemple, voit très peu sa marraine. Elle habite à plusieurs heures de route. Le lien avec elle s’est construit  via des cartes et des lettres. Il en reçoit régulièrement. Il les lit et les relit avant de s’endormir (il finit d’ailleurs par les connaître par cœur)  et de temps en temps décide de lui écrire lui aussi.

20160930_114113

Opale, elle, voit aussi peu son parrain. Mais elle y pense beaucoup et en parle souvent. Alors quand un colis arrive, ses yeux s’illuminent, c’est incroyable ! Il n’y a pas très longtemps, nos nous sommes retrouvés à l’occasion d’une fête. Je crois qu’elle ne l’a pas quitté une minute…

Adémar, lui, reçoit régulièrement des cadeaux, des cartes, va dormir chez son parrain, part en balade à la journée avec sa marraine et a même droit à des cahiers  photos après la sortie. Aux yeux des autres, il semble être le plus chanceux, il est assez envié.

20160930_114230
Et Zéphir, c’est plus particulier, Gweltaz étant son parrain, il trouve complètement injuste le fait de ne pas pouvoir aller dormir chez lui. «  Oui mais Zéphir tu vis avec ton parrain, c’est quand même génial non ? »  Bon à priori à ses yeux ce n’est pas si génial…

Nous avons pris le temps de discuter et de réfléchir à ce que l’on voulait mettre en place pour nos deux bébés. A voir, la façon dont parlent les enfants de leurs parrains et marraines  nous étions certains  de leur offrir aussi cette chance. Les choix  ont été évidents, nous avons très vite su à qui on allait demander. Oui, parce que la demande est importante. Il faut que les personnes concernées soient à-même de refuser la proposition s’ils n’ont pas envie d’endosser ce rôle.

Mais alors, quand faut-il leur en parler ? Avant ou après la naissance ?

Je suis marraine de 2 petites  filles. Pour l’une d’elle, j’ai reçu une très belle demande, pleine d’amour, avant sa naissance. J’ai adoré suivre la grossesse, acheter des cadeaux en avance, réfléchir à ce que je voulais mettre en place avec elle. Avec du recul, je ne sais pas si je suis une bonne marraine mais j’essaie de faire en sorte qu’il y ait des échanges afin qu’un jour, si besoin, ces deux petites filles soient à-même de venir me voir ou me parler en toute confiance.

Nous avons donc décidé de faire la demande officielle avant la naissance des bébés. Et pour bien faire les choses, un soir, nous avons procédé à un tirage au sort pour savoir qui allait être le parrain ou la marraine du premier bébé né, et même chose pour le second…

Ce que j’espère c’est que toutes les personnes impliquées dans cette aventure s’épanouiront et que nos bébés profiteront de cette chance autant que les plus grands!

La suite, dans quelques mois…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s